Qu’est-ce qu’une assurance vie ?

L’assurance-vie est un contrat entre un assureur et un assuré dans lequel l’assureur garantit le paiement d’une prestation de décès à des bénéficiaires désignés en cas de décès de l’assuré. À quoi sert une assurance vie ? Comment fonctionne une assurance vie ? Vous aurez la réponse à ces questions dans cet article. 

Pourquoi utilise-t-on une assurance vie ?

Le but de l’assurance-vie est de fournir une protection financière aux personnes à charge survivantes après le décès d’un assuré. Il est essentiel que les demandeurs analysent leur situation financière et déterminent le niveau de vie nécessaire pour leurs personnes à charge survivantes avant de souscrire une police d’assurance-vie. Allez sur ce site pour plus d’informations. Les agents ou courtiers d’assurance-vie jouent un rôle déterminant dans l’évaluation des besoins et l’établissement du type d’assurance-vie le plus approprié pour répondre à ces besoins. Il existe plusieurs canaux d’assurance vie disponibles, notamment l’assurance vie entière, l’assurance vie temporaire, l’assurance vie universelle et l’assurance vie universelle variable (VUL). Il est sage de réévaluer les besoins d’assurance-vie chaque année ou après des événements majeurs de la vie tels qu’un mariage, un divorce, la naissance ou l’adoption d’un enfant et des achats importants.

Comment fonctionne l’assurance-vie

Une police d’assurance-vie comporte trois éléments principaux.

La prestation de décès est le montant d’argent que la compagnie d’assurance garantit aux bénéficiaires identifiés dans la police au moment du décès de l’assuré. L’assuré choisira le montant du capital-décès souhaité en fonction des besoins futurs estimés des héritiers survivants. La compagnie d’assurance déterminera s’il existe un intérêt assurable et si l’assuré est admissible à la couverture en fonction des exigences de souscription de la compagnie.

Les paiements de primes sont établis à l’aide de statistiques actuarielles. L’assureur déterminera le coût de l’assurance (COI), ou le montant requis pour couvrir les coûts de mortalité, les frais administratifs et les autres frais de maintien de la police.